Biens nationaux

Terres, bâtiments appartenant à

l’église ou à la noblesse qui

furent pris par l’Etat et vendus à

son profit.