Arbalète

Arc fixé sur un support en bois qui orientait le carreau tiré. La corde n'était pas bandée à la main mais à l'aide d'un levier qu'il fallait remonter après chaque tir.